AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Simon S.S. Schmerzberger

date d'arrivée : 08/04/2013
mensonges : 45
multicomptes : Andreas Blacks
âge : 39 ans
adresse : Eglise de la ville.
humeur : Calme et réfléchie.


MessageSujet: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Lun 8 Avr - 21:04


→ Simon S.S. Schmerzberger.
39 ans; né le 25/12 à Nuremberg, Allemagne; Prête ;Stangers.
“ und wenn die Sonne ungeht, erwacht in uns das wilde Tier. ”
† Je suis l’alpha et l’oméga. Le mal et le bien incarnés. Je suis l’être que votre inconscient aimerait être, je suis l’être que votre inconscient exècre. Je suis fourbe, manipulateur, intelligent au possible, et manie la verve comme personne. Jamais rien ne me résiste, je suis l’être qui se prend toujours au sérieux, celui qui jamais ne remet en doute sa personne. Simon est l’être que j’admire le plus sur cette Terre, Simon est l’être que j’aime le plus sur cette Terre. Je suis venu à la fois pour vous sauver et pour vous détruire. Je sais parfaitement ce que je veux, et cela est parfaitement le contraire de ce que vous pensez que je veux. J’aime à donner une image de moi qui n’est pas la bonne, qui est celle d’un homme gentil, altruiste et toujours prêt à aider son prochain. Mais si vous me connaissiez comme moi-même je me connais, vous sauriez que je suis en réalité l’être le plus vil qui soit, le plus égoïste possible et celui qui répugne le plus à sauver les autres. Je suis plein de vice, rempli de péché, je me complains dans le sang , dans l’alcool et dans le sexe, la plupart du temps les trois en même temps. Rien ne m’est plus agréable que de voir le monde à mes pieds, les femmes dans mon lit, et mon sexe dans leurs corps de catins. Rien ne m’est plus agréable que de voir une âme pure et innocente tomber dans le péché et dans le vice après m’avoir côtoyé. Je suis l’alpha et l’oméga, je suis l’être qui vous sauvera en vous perdant. Je suis l’enfant chéri de Lucifer. Je suis l’être et le néant. Mon nom est Simon le douloureux, Simon le bourreaux, Simon le sauveur.








→ Quel est votre sentiment vis-à-vis des habitants de Caswell et sur la ville en général ? On m’avait promis une ville pleine de mystères, d’ésotérisme et de choses aussi ridiculement amusantes les unes que les autres. Cela se ressent à peine a-t-on foulé du pied l’entrée de cette magnifique bourgade. L’air est difficilement respirable, j’ai le sentiment d’étouffer, d’être prisonnier de ce lieu. J’apprécie énormément. L’atmosphère qui se dégage des affres de cette ville est en tous points conformes à ce que j’attendais de celle-ci, compte tenu des rumeurs qui m’ont attiré ici. Quant aux habitants, ils ont le comportement parfait pour ce que je souhaite faire à leurs côtés. Que Dieu me vienne en aide pour égarer ces brebis pleine d’espoir.

→ Que pensez-vous du conseil municipal et de son action ? Peu m’importe ces inepties. Je n’en ai cure, et ne me soucie pas d’eux. Je sais cependant de source sure que certains d’entre eux doutent de ma capacité à prêcher. Qu’ils parlent, tant qu’ils n’agissent pas, je n’aurai pas à m’en prendre à eux… Pour la suite, on n’en sait encore rien.

→ Que pensez-vous des récents événements ? Croyez-vous en toutes ces rumeurs surnaturelles ? Pourquoi serai-je venu dans cette bourgade éloignée si je n’y croyais pas ? Ce sont ces rumeurs, parfaitement fondées qui m’ont attiré en ce lieu. Ne suis-je pas le mieux placé après tout, pour croire en toutes ces choses, en tous ces mystères, en toutes ces merveilles que nous offre le Créateur ? Que mon âme soit damnée, je n’en serai que plus heureux !

→ Avez-vous un secret vous concernant à nous révéler ? Mon âme recèle mille et un secrets. Mon cœur n’en recèle aucun. Mon corps lui porte les marques de diverses attaches, en divers ports. Je vis dans le secret, dans les mystères, tout cela est ma vie entière. Je ne saurai me limiter à un seul. Et puis, après tout, pourquoi devrai révéler quoi que ce soit sur moi ? Je vis une vie simple, et calme. Vous ne saurez rien de moi, je suis l'être le plus pur qui soit.

→ Avez-vous été témoin dans la ville de choses que vous aimeriez dénoncer ? J'ai vu et entendu beaucoup de choses en peu de temps. Les gens parlent beaucoup à un homme portant une chasuble, ils ont confiance dans les voix du Seigneur, mais vous savez comme moi qu'elles sont impénétrables. L'homme est malsain et mauvais, et toute sorte de choses sont parvenues à moi. Mais lorsque quelqu’un vient à moi pour se confesser, je lui promets le silence. Dieu les jugera bien assez tôt.

→ Vous êtes pris dans un cyclone. Des débris sont tombés sur la personne qui vous est la plus chère et sur un enfant que vous ne connaissez pas. Si vous la sauvez cette personne vivra avec un handicap terrible mais l’enfant mourra. Si vous sauvez l’enfant il sera indemne mais l’autre mourra. Vous ne pouvez en sauver qu’un, alors que faites-vous ? Prions ensemble pour que leurs âmes aillent brûler en Enfer !




It is me you fear.
I am the hidden fear.

La communauté, c’était notre vie.
Nous vivions ensembles, repliés sur nous-mêmes.
Autarcie. Réalité de notre enfance.
Nous étions si biens, si calmes, si heureux, si sombres.
Tout n’avait de sens que chez nous.
Entre nous.
† Nuremberg, 1973. Nuit du 24 au 25 décembre. Naissance de l’Antéchrist. †

La neige tombait doucement et certains membres de ma communauté priaient en silence. L’enfant du diable. L’enfant chéri de notre seul et unique Seigneur tout puissant. L’enfant de l’amour et de la haine. Le Nouvel Evangile. L’Antéchrist. Ils l’appelleraient Simon, car c’était l’année des S. La communauté avait tranché. La communauté avait décidé. Et lorsque la communauté décide, les membres obéissent. La femme qui portait ce présent beuglait comme un animal en rut. Les jambes écartées, elle hurlait dans le sang qui s’écoulait déjà de son corps. Le chef spirituel savait déjà qu’elle ne survivrait pas au travail. Quand on met au monde l’Antéchrist, l’Ange de Lumière demande un sacrifice. Ce serait elle, elle donnerait sa vie comme elle avait donné son corps aux différents membres de la communauté lors de leur grande fête de Walpurgis. L’enfant allait naître, et lui vivrait, pour répandre la parole de notre Seigneur et Bienfaiteur. L’enfant arrivera sur terre et répandra les cendres de ses ancêtres, il marchera sur les tombes des hommes et des femmes qui le refusent. La prophétie l’avait dit. La prophétie était claire : L’enfant qui naîtra à l’heure où est né le Christ, le jour où est né le Christ, sera son successeur, son antonyme et son synonyme. L’enfant qui naîtra dans le sang, dans la mort, sera l’enfant de l’avenir, il sera l’enfant de la mort.
La femme continuait à geindre et à se vider de son sang. Jamais je n’avais vu autant de sang, malgré toutes les cérémonies auxquelles j’avais assistées en venant ici. Jamais je n’avais vu autant de sang, de larmes et de liquides vitaux réunis tous ensembles. La naissance se devait d’être grandiose, d’être mêlée de tout ce qui constitue le corps humain. Simon allait venir au monde, et comme son homonyme avait aidé le Christ à porter la Croix, lui nous aiderait à porter notre fléau. Il nous accompagnerait dans la mort et dans la vie. Nous vivrons grâce à lui. Et pour cela, nous devions nous déposséder. L’alcool coulait à flot, le sperme jaillissait de nos corps en furie. La femme hurlait, elle sentait la mort la prendre doucement à mesure que le corps de notre Messie arrivait. Dans la débauche il est venu au monde, et dans la débauche il grandira en faisant grandir la débauche du monde. La femme va mourir, mais lui va vivre. Notre enfant, l’enfant de la communauté. L’enfant de toutes nos semences, l’enfant de notre regroupement, l’enfant de nos croyances, l’enfant de Notre Bienfaiteur et Ange de Lumière…

Lucifer !
It is me you run away from. I am the devil inside.
Le Messie, c’était notre vie.
Nous vivions pour lui, grâce à lui.
Autarcie. Réalité de notre vie.
Nous étions si mauvais, si chaotiques, si tristes, si clairs.
Tout n’avait de sens que chez lui.
Grâce à lui.
† Nuremberg, 1993. Mort de l’Antéchrist. †

L’Antéchrist venait d’avoir vingt ans. Il avait déjà accompli grand nombre de miracles. De nombreuses femmes lui avaient été données pour le remercier de ses bienfaits. Notre Sauveur était tel que nous le voulions. Nous l’avions élevé comme un enfant de la communauté, nous l’avions présenté comme le fils de Lucifer. La femme qui l’avait porté n’était qu’une traînée qui s’était sacrifiée pour nous. Nous vivions heureux, et surs de notre avenir, grâce à lui. Notre petite communauté. Nous l’avions élevé dans le sexe et dans le sang. Les plaisirs de la chair, il les connaissait depuis son plus jeune âge. Au départ, il avait observé, mais bien vite, avait participé. Bientôt, cela lui était devenu indispensable. Il avait besoin de nos corps, de notre sang, de notre communion et de notre abandon. Le corps de l’Antéchrist réclame toujours plus de débauche. Il mordait, griffait, soumettait à son aise. Il faisait de nous ses esclaves, ses bêtes. Nous le voulions bien. Nous nous soumettions à la puissance de notre Antéchrist, nous l’avions tant désiré, cet enfant du péché. Le voilà désormais, prêt à nous délivrer de tout bien, prêt à perdre nos âmes, à nous aider à être plus proches encore de la volonté de notre Bienfaiteur. Nous étions ses objets, et lui nous commandait. Mais nous savions que cela ne durerait pas. Un bien plus grand destin l’attendait. Il devrait partir de notre communauté pour répandre la parole de Notre Bienfaiteur au monde. Il devait amener la luxure et la débauche dans le monde. Au nom de notre Seigneur. Lucifer. Nous ne voulions pas le laisser partir, il nous était devenu trop indispensable. La communauté ne survivrait pas à son départ, nous nous reposions trop sur lui. Nous l’avons supplié de nous donner un enfant, de faire un enfant à l’une des femmes de la communauté, toutes lui appartenait. Son rire résonne encore dans mon esprit. Je n’ai pas compris sa réaction. Que nous prépare-t-il ? Certains ont peur, ils pensent que Simon a perdu l’esprit, il dit avoir trouvé la voie… Certains doutent de lui, et pensent qu’on devrait le renvoyer de la communauté… Je ne sais que penser de tout cela. Je l’aime tellement, j’ai confiance en mon Messie.

Il a prêché ce matin. Ses paroles étaient énigmatiques, je ne sais pas ce qui lui arrive. Il a dit que bientôt la lumière s’abattrait sur nous, que nous devrons faire face à notre misère, qu’il ne pourrait rien arrêter, que prier pour que nos âmes finissent toutes en Enfers, aux côtés de son père Lucifer. J’ai peur de ce qui lui arrive, je ne sais pas ce que veut dire sa prophétie, la communauté vit dans la peur, nous nous donnons à lui sans relâche, pour éviter le pire. Prions pour notre Salut !


† Nuremberg 1993, Der Spiegel, journal n°1 d’Allemagne. 30 décembre. †
Titre à la une : Le courage d’un jeune homme, qui, à lui seul démantèle une secte !
Simon S., jeune homme d’à peine 20ans, vient de permettre à la police de Nuremberg, de démanteler une secte basée dans la ville. Cette secte, qui s’appelait sobrement : La Communauté, se serait livré à ses pratiques sataniques, durant lesquelles de nombreuses femmes auraient été lâchement assassinées, pour servir de « sacrifices » à celui qu’ils considèrent comme leur seigneur, à savoir le Malin. Des hommes et des femmes normaux, qui se livraient à ce genre de pratiques et qui ont détruit la vie de Simon. Le jeune raconte comment depuis son plus jeune âge, il a été forcé à regarder des meurtres se faire sous ses yeux, la plupart du temps, en son honneur, puisque les fanatiques le prenaient pour le fils du diable. La police a arrêté la centaine de membres de la secte hier soir, et aurait fait des découvertes qui dépassent l’entendement. Un des plus gros scandales de la ville de Nuremberg depuis les fameux procès de 1946. Les rumeurs les plus folles courent même sur le fait que ces personnes seraient des descendants des nazis, et auraient voulu relancer la machine infernale du Troisième Reich. Alors que l’Allemagne panse à peine ses plaies de la guerre, elle est de nouveau plongée face à un scandale de grande envergure. Comment personne, dans la ville, les voisins, comment se fait-il que personne ne se soit jamais rendu compte que vivait, au sein même de la ville, une communauté pratiquant une pseudo-sorcellerie et les meurtres rituels ?
Le jeune homme qui a pris tout son courage pour dénoncer ceux qui étaient sa famille, sera pris en charge par des psychologues réputés, pour lui permettre de se reconstruire. Il déclare d’ores et déjà à la presse qu’il souhaite quitter la ville, voire même le pays, pour tenter d’oublier tout ce qu’il a vu et vécu au sein de cette Communauté. Il a aussi déclaré qu’il souhaitait dévouer sa vie à l’Eglise et au seul Seigneur véritable de ce monde : Dieu.

It is me , I’m your nightmare. I am the plague of your life.
La prière, c’était sa vie.
Il vivait pour Dieu/Lucifer, grâce à eux.
Autarcie. Réalité de sa vie.
Il était si mauvais, si menteur, si fourbe, si heureux.
Tout n’avait de sens que chez lui.
Grâce à lui.
† Paris, 1995. Naissance d’un nouvel Antéchrist. †
Suite à l’article du journal allemand, nous l’avions suivi. Le jeune homme était instable au départ, mais rapidement a repris une vie normale. Il nous semblait sain et sûr de lui. Il s’est réfugié dans la religion chrétienne, a lu la Bible, priait matin et soir pour être absout de ses péchés. Nous avons donné notre accord pour que Simon réintègre la société au bout de deux mois. Cela pouvait sembler tôt, mais il nous semblait prêt. Nous lui avons proposé de changer de nom, mais en souriant faiblement, il nous avait dit que de toute manière, personne dans la secte (il avait encore de la difficulté à employer ce mot pour parler des siens) ne l’avait jamais appelé Simon, tout le monde l’appelant l’Antéchrist, le Messie, ou Lucifer directement. Simon était un prénom qui sonnait étranger à ses oreilles. Il a choisi son nom de famille, car aux yeux de la loi, il n’existait même pas. Nous avons dû refaire tous les papiers rapidement, il avait envie de voyager. Il a quitté notre centre très vite, et s’est envolé pour Paris, il voulait devenir prêtre. Nous n’avons plus jamais entendu parler de Simon Schmerzberger en Allemagne.
Ce qu’il a fait en France ? Il s’est fait ordonner prêtre puis est reparti. Pour où, on ne sait pas. Les archives sur le jeune homme s’arrêtent là.
En cherchant bien, on peut retrouver sa trace en Angleterre, en 1995. Un article de journal parle d’un certain Simon, allemand, qui aurait ouvert un commerce, un hôtel, dans lequel il accueillait les pauvres et les démunis. Un hôtel dans lequel il exerçait son métier de prêtre et aidait les autres à retrouver la foi, et un emploi. Dans l’interview qu’il donnait dans cet article, il explique à quel point pour les personnes démunies, une « Communauté » est importante pour se reconstruire. Des rumeurs parlent alors de la réalité cachée de cet hôtel, qui aurait été un hôtel de passes, mais aucune trace de cela. L’hôtel/foyer pour personnes en détresse, situé au centre de Londres, a fermé en 1997, mystérieusement, et le propriétaire s’est envolé dans la nature.
Plus de trace de cet hôtel ni de Simon, jusque dans les années 2000, où un reportage à la télé parle du prêtre qui fait fuir le diable. Vivant désormais au Mexique, Mon Père Simon, prêtre réputé pour sa grande pratique des exorcistes, vit dans un des pays les plus croyants du monde. Il a formé une réelle Communauté autour de lui, de prêtres, qui accueillent régulièrement des jeunes femmes que leurs familles pensent être possédées par le démon. Les prenant en charge, ils pratiquent l’exorcisme, et aident ces jeunes femmes à se reconstruire. Certaines déclareront alors à leur famille avoir subi des viols durant leur séjour dans cette communauté de prêtres, mais la parole des prêtres n’est jamais remise en doute. On ne peut faire confiance à la femme qui a été le siège du Mal. Cette communauté s’est agrandie, a petit à petit accueilli des pauvres, et des familles voulant retrouver la foi. Autarcie. La presse s’en désintéresse rapidement, on préfère se concentrer sur d’autres histoires. Des disparitions de femmes, des femmes parlant de viol, on passe tout cela sous silence. Après tout, les prêtres sont là pour les protéger. Du jour au lendemain, le prêtre fondateur de cette communauté la quitte, les portes de ce centre se ferment. Personne ne se soucie de ceux qui y vivaient, ils vivaient de toute manière en autarcie, n’accueillant plus de nouveaux membres depuis plus d’un an. En 2009, trois mois après le départ du prêtre fondateur, celui qu’on appelait Mon Père Simon, ou encore Simon le Sauveur, les riverains s’inquiètent du nombre grandissant de corbeaux survolant la cour de la Communauté religieuse. On force les portes, et découvre l’horreur. Toute la Communauté s’est donné la mort. Des traces de sang et de sperme ponctuent les murs. Le Père Simon a fui l’horreur. On prie pour qu’il puisse se reconstruire.

It is me , I’m the demon, the absolute devil. And I know you can’t escape.

La prière, c’est sa vie.
Il vivait pour les fidèles, grâce à eux.
Autarcie. Réalité de sa vie.
Il était si inconnu.
Tout était inconnu.
En lui.
† Caswell. 2012. Arrivée d’un homme, d’un prêtre. †
Déposant sa valise au sol, il se savait attendu. Se dirigeant vers l’Eglise de la ville, il esquissait un léger sourire. Le cardinal avait fait le déplacement pour l’accueillir, il sortit de l’Eglise et vînt lui souhaiter la bienvenue. S’enterrant dans le silence, le nouveau venu s’agenouilla devant son confrère. Il entra par la grande porte de l’Eglise, et pendant que l’autre lui présentait la ville, le nouveau prêtre fit glisser la capuche de sa chasuble et se retourna vers la ville qui s’étendait devant lui.
« Mon Père, je vous souhaite la bienvenue à Caswell. Au vu des derniers évènements, nous avons bien besoin de vous ici, certains crient que le diable est parmi nous, la population a besoin d’être rassurée. J’espère que vous vous sentirez bien ici Mon Père Simon. »
« Je n’en doute pas une seconde Monseigneur. Cette ville me plaît déjà beaucoup. Il y a un réel esprit de « Communauté ». »




→ simon.

yop !




Dernière édition par Simon S.S. Schmerzberger le Mer 10 Avr - 19:33, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asher Weir

date d'arrivée : 28/10/2012
mensonges : 6230
crédits : JUDAS.
âge : 36 ans.
adresse : Dock N°7. Appart 204.
humeur : Invincible.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Orgasme cosmique du grand gourou. Ok, just joking, aucun.


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Lun 8 Avr - 21:08

Rebienvenue motherfuckin nazi mofo awesome you.




THIS IS HALLOWEEN BITCHES
everybody hail to the pumpkin song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter D. Pendleton

date d'arrivée : 23/03/2013
mensonges : 3174
crédits : judas
multicomptes : isle ginger deschain & tyler crazy lawson
âge : 34 ans
adresse : à droite et surtout à gauche, vous ne le trouverez jamais chez lui
humeur : en plein pétage de plomb (et de gueules)

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: J'ai le pouvoir de t'casser les dents si tu continues à mater...


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Lun 8 Avr - 21:11

La sélection des Hommes d'Eglise est plus ce qu'elle était Shocked
Bonne chance avec ta fiche quand même, sale SS !


Gunter is
Gipsy Danger

(for this week only ladies)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon S.S. Schmerzberger

date d'arrivée : 08/04/2013
mensonges : 45
multicomptes : Andreas Blacks
âge : 39 ans
adresse : Eglise de la ville.
humeur : Calme et réfléchie.


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Lun 8 Avr - 21:16

Tu serais surpris Hunter de tous les tests qu'il faut pour entrer là-dedans What a Face Va savoir comment il a réussi!! What a Face
Merci à vous deux, j'espère que le perso sera à la hauteur de tes espérances Ash! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam T. Rosenbloom

date d'arrivée : 24/02/2013
mensonges : 252
crédits : ❖ avatar (c) psychozee ; signature (c) tumblr + code by me + watchmen (quote) + feeling good (muse)..
multicomptes : ❖ none.
âge : ❖ thirty-two y.o.
adresse : ❖ northern hills.
humeur : ❖ énergique mais sombre.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?: Indiquez ici si votre personnage est au courant ou non du secret de la ville.
Pouvoir: Uniquement pour les infectés.


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Lun 8 Avr - 21:49

Reuh perv
Ça promet ma foi. J'ai hâte de voir ce que ton perso va donner. mauve


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baby A. Stewart

date d'arrivée : 06/04/2013
mensonges : 843
crédits : Valingaï
âge : 20 ans
adresse : Normalement sa caisse, actuellement chambre d'hötes
humeur : Perturbé

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir:


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Lun 8 Avr - 21:55

Oooooooooh *^*
Bon courage pour la fiche et (re) Bienvenue !!!
Je vais aller me confesser plus souvent moi XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy Grayson

date d'arrivée : 03/02/2013
mensonges : 307
crédits : tumblr/bazzart
âge : 12 ans
humeur : hmpf.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?: Indiquez ici si votre personnage est au courant ou non du secret de la ville.
Pouvoir: Uniquement pour les infectés.


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Lun 8 Avr - 23:27

J'aime déjà le début de ta fiche. Je songe à m'agenouiller devant toi en joignant mes mains pour prier, la bouche grande ouverte 8D *sooooort très loiiiiin*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue-Ivy E. Archdeacon

date d'arrivée : 03/11/2012
mensonges : 2697
crédits : ✛ lysergic acid.
multicomptes : ✛ charlie l. o.-b. & bartholomew i. s.
âge : ✛ 18 y.o.
adresse : ✛ northern hills
humeur : ✛ biatch all the way.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
Je sais tout de la vérité
Pouvoir: Uniquement pour les infectés.


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Mar 9 Avr - 4:46

Tu nous pervertiras Timothy cher prêtre ? What a Face
Rebienvenue mofo lit


and it's breaking over me, now i am under, oh, never let me go, never.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter D. Pendleton

date d'arrivée : 23/03/2013
mensonges : 3174
crédits : judas
multicomptes : isle ginger deschain & tyler crazy lawson
âge : 34 ans
adresse : à droite et surtout à gauche, vous ne le trouverez jamais chez lui
humeur : en plein pétage de plomb (et de gueules)

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: J'ai le pouvoir de t'casser les dents si tu continues à mater...


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Mar 9 Avr - 5:04

Tout ça est très peu catholique ! (Sans mauvais jeu de mot What a Face )
Et je crois pas que je veuille savoir quoi que ce soit justement ! Jai déjà du mal à dormir... XD


Gunter is
Gipsy Danger

(for this week only ladies)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samwell Hootkins

date d'arrivée : 04/01/2013
mensonges : 1187
crédits : .reed & tumblr
multicomptes : Ingvar made by Ikea
âge : 35 y.o
adresse : downtown
humeur : wtf

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Converse avec son double maléfique sur les surfaces réfléchissantes


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Mar 9 Avr - 6:07

YES. YES. UN PRÊTRE.
teach me master ᶘ ᵒᴥᵒᶅ

Rewelcome mi amor I love you Courage pour ta fiche !


    Someday my pain will mark you
    harness your blame and walk through with the wild wolves around you. Solace my game, it stars you. Swing wide your crane and run me through.
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T. Judith Oaken

date d'arrivée : 17/01/2013
mensonges : 2532
crédits : valingaï (avatar) ; sweet peach (signature).
multicomptes : seksi zombie.
âge : vingt-six ans.
adresse : downtown.
humeur : massacrante.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
Je sais tout de la vérité
Pouvoir:


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Mar 9 Avr - 11:18

holy shit. comment j'ai trop hâte de lire la suite. What a Face
rebienvenue puis bon courage pour le reste de ta fiche. perv


woken up like an animal
my mind's lost with nightmares streaming. woken up kicking, screaming. underneath the skin, there's a human. buried deep within, there's a human. and despite everything, i'm still human. but i think i'm dying here.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan Rosenwood

date d'arrivée : 01/11/2012
mensonges : 621
crédits : Judasnana
âge : 26 ans


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Mar 9 Avr - 11:43

Re-bienvenue perv J'ai hâte de voir ce que tu prépare. What a Face



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trajan E. TempleSmith

date d'arrivée : 01/11/2012
mensonges : 2451
crédits : Croco ; signature episkey; gif Tumblr
âge : 26 years old.
adresse : 515, Northern Hills
humeur : Lunatique sur les bords

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Démocularisation cellulaire


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Mar 9 Avr - 12:43

J'vais aller stalker le prêtre What a Face

Rebienvenue



      We are unusual and tragic and alive
      Because such violent, wild love works like a fit, like a deadly noose, like an illness, and - as soon as you reach satisfaction - the scales fall at once and the opposite feeling appears: disgust and hatred, the wish to exterminate, to crush...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-velvet.forumactif.org/
InvitéAnonymous
Invité



MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Mar 9 Avr - 13:43

Re bienvenue ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Simon S.S. Schmerzberger

date d'arrivée : 08/04/2013
mensonges : 45
multicomptes : Andreas Blacks
âge : 39 ans
adresse : Eglise de la ville.
humeur : Calme et réfléchie.


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Mar 9 Avr - 16:50

Je crois que Timy n'a pas besoin de moi pour être perverti, mais si Timy veut bien me suivre, je me ferai une joie de lui offrir des Snickers dans la sacristie! Nous prierons ensemble, le petiot et moi, pour sauver son âme What a Face
Merci à tous! Le confess' sera ouvert à vous tous mes pauvres petites ouailles! mwaha




« you can' imagine how evil i am. »
Nevermore ▬ Once upon a midnight dreary, while I pondered weak and weary, suddenly there came a tapping.`'Tis some visitor,' I muttered, `tapping at my chamber door - Only this, and nothing more.' Quoth me nevermore
(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan Rosenwood

date d'arrivée : 01/11/2012
mensonges : 621
crédits : Judasnana
âge : 26 ans


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Mer 10 Avr - 20:14

IMPOSTEUR. On sait tous que l'antéchrist s'appelle Damien et qu'il est né d'un chacal. Arrow


TU ES VALIDÉ(E) !
Encore une fois bienvenue à toi ! L'équipe administrative te souhaite de vivre une expérience des plus intéressantes sur le forum. Tu peux les contacter pour tout problèmes, pour une question, ou pour le plaisir, si tu as envie de les embêter. Aussi, tu peux voir sur le coté une barre de navigation; ce sont les points importants que tout nouveau membre doit effectuer. Sache que tout le forum t'es maintenant ouvert. Tu peux dès à présent poster ta fiche de liens, de téléphone, d'historiques et partir à la recherche d'un rp. Un administrateur t'ajoutera vite à ton groupe, ton rang te sera donné ainsi qu'une jolie couleur ! Au plaisir de te croiser sur le flood ou bien sur la chatbox !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter D. Pendleton

date d'arrivée : 23/03/2013
mensonges : 3174
crédits : judas
multicomptes : isle ginger deschain & tyler crazy lawson
âge : 34 ans
adresse : à droite et surtout à gauche, vous ne le trouverez jamais chez lui
humeur : en plein pétage de plomb (et de gueules)

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: J'ai le pouvoir de t'casser les dents si tu continues à mater...


MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Mer 10 Avr - 20:20

Cette fiche est magique sqeee


Gunter is
Gipsy Danger

(for this week only ladies)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéAnonymous
Invité



MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   Mer 10 Avr - 20:42

Bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †   

Revenir en haut Aller en bas
 

Simon S.S. Schmerzberger † you can't imagine how evil i am †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Simon Wolowitz
» Simon Gagné va se faire soigner à Buffalo
» Simon Le Fou [En cour de realisation]
» Simon Russol.
» ✛ (M/LIBRE) Simon Lebon feat Dillon Casey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOMECOMING △ V.4 :: 
« Home Weird Home »
 :: Yearbook :: Validés
-