AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CTRL+V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
avatar

date d'arrivée : 01/11/2012
mensonges : 2451
crédits : Croco ; signature episkey; gif Tumblr
âge : 26 years old.
adresse : 515, Northern Hills
humeur : Lunatique sur les bords

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Démocularisation cellulaire


MessageSujet: Re: CTRL+V   Mar 9 Juil - 7:39




      We are unusual and tragic and alive
      Because such violent, wild love works like a fit, like a deadly noose, like an illness, and - as soon as you reach satisfaction - the scales fall at once and the opposite feeling appears: disgust and hatred, the wish to exterminate, to crush...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-velvet.forumactif.org/
avatar

date d'arrivée : 23/06/2013
mensonges : 131
crédits : moi-même & tumblr
multicomptes : nope
âge : 27 ans
humeur : Go fuck yourself


MessageSujet: Re: CTRL+V   Dim 14 Juil - 0:44



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 28/10/2012
mensonges : 6230
crédits : JUDAS.
âge : 36 ans.
adresse : Dock N°7. Appart 204.
humeur : Invincible.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Orgasme cosmique du grand gourou. Ok, just joking, aucun.


MessageSujet: Re: CTRL+V   Dim 14 Juil - 23:50

*insérez un rp confidentiel ici que je ne mettrais pas oui je triche fuck your rules*




THIS IS HALLOWEEN BITCHES
everybody hail to the pumpkin song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 06/06/2013
mensonges : 780
crédits : Silverwing ◊ Dnwinchester
âge : 30 ans
adresse : City Center

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: //


MessageSujet: Re: CTRL+V   Lun 15 Juil - 0:00

Hateeverlasting



« Le problème avec
les mensonges, était qu'il fallait
ensuite les multiplier. »

◊  Blaze ◊ Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hmcming.com/t885-shirley-tiens-c-est-poussiereux-chez
avatar

date d'arrivée : 23/06/2013
mensonges : 131
crédits : moi-même & tumblr
multicomptes : nope
âge : 27 ans
humeur : Go fuck yourself


MessageSujet: Re: CTRL+V   Lun 15 Juil - 0:01

i’m tired of seeing or hearing about cory monteith everywhere on tumblr and elsewhere. He died. Fine. He’s a man. Like every other man. Like every other person who died the same day, or any day before, or is going to die any day after. But still everyone is talking about him because he had become famous. I hate this. It is totally unfair, because nobody is talking about the other people. Nobody is going to talk about my favourite artists when they die, because they’re not as famous as him. Nobody is going to talk about the man or woman or else that passed away at the same time in another country, because (s)he was not famous. You people are all acting like someones life means more than someone else’s, and that’s disgusting.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 06/06/2013
mensonges : 780
crédits : Silverwing ◊ Dnwinchester
âge : 30 ans
adresse : City Center

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: //


MessageSujet: Re: CTRL+V   Lun 15 Juil - 0:17




« Le problème avec
les mensonges, était qu'il fallait
ensuite les multiplier. »

◊  Blaze ◊ Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hmcming.com/t885-shirley-tiens-c-est-poussiereux-chez
avatar

date d'arrivée : 28/10/2012
mensonges : 6230
crédits : JUDAS.
âge : 36 ans.
adresse : Dock N°7. Appart 204.
humeur : Invincible.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Orgasme cosmique du grand gourou. Ok, just joking, aucun.


MessageSujet: Re: CTRL+V   Sam 20 Juil - 20:52

Game of Thrones 46
Breaking Bad 76
The Walking Dead 58




THIS IS HALLOWEEN BITCHES
everybody hail to the pumpkin song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 06/06/2013
mensonges : 780
crédits : Silverwing ◊ Dnwinchester
âge : 30 ans
adresse : City Center

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: //


MessageSujet: Re: CTRL+V   Sam 20 Juil - 22:47




« Le problème avec
les mensonges, était qu'il fallait
ensuite les multiplier. »

◊  Blaze ◊ Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hmcming.com/t885-shirley-tiens-c-est-poussiereux-chez
avatar

date d'arrivée : 28/10/2012
mensonges : 6230
crédits : JUDAS.
âge : 36 ans.
adresse : Dock N°7. Appart 204.
humeur : Invincible.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Orgasme cosmique du grand gourou. Ok, just joking, aucun.


MessageSujet: Re: CTRL+V   Lun 22 Juil - 2:17

Il n'y avait plus aucun repère. L'ambiance étrange qui planait sur le vaisseau avait finit par gagner Martel et ce, ô combien y était-il réticent. Comme un musée vivant où chacun s'acharnait à non seulement perdurer les idéaux et les souvenirs, mais aussi les vivre pleinement; les Browncoats s'affairaient comme si la guerre ne s'était jamais achevée. Et cela créait un étrange paradoxe dans l'esprit de Martel, moitié aigri et las de la révolution, pour autant rajeunit du reste de cet étrange retour vers le passé. Cela en était effrayant même, il se demandait parfois s'ils n'étaient pas tombés sur un vaisseau fantôme, prit dans la boucle éternelle du déni de sa fin survenue. Au bout du troisième jour il avait tenté l'isolement complet. En vain. Pour autant il participait à sa manière à la vie à bord, sollicité par Tauri et Drake. Celui-ci, de sept and son cadet, était aussi originaire d'Ezra. Et à en juger par son nom facilement affublé de l'inévitable suffixe "Town", il était un gamin des rues tout comme lui. Une entente tacite s'était instaurée entre eux, la relation pudique de deux exilés au milieu de nulle-part, simplement proches de par leurs environnement similaires mais pour autant Martel n'avait pas baissé sa garde. Il ne ferait confiance à personne avait-il instauré comme règle dès le pied posé sur le vaisseau. Et dans le fond il sentait que Drake faisait de même. De vrais fils d'Ezra.
Il renifla à peine l'air, retroussant le nez. Cléanthe - affectueusement surnommée Cléa- avait insisté pour laver et raccommoder son cache-poussière, prétextant qu'à un héros de guerre, il fallait une allure de héros de guerre. Martel n'était pas certain qu'elle se rende compte là de tout le paradoxe qu'elle instaurait. Il aimait son manteau rapiécé, troué et taché de sang, usé par le frottement des débris et la poussière. C'était ça, un manteau de meurtrier. Il avait sa propre âme, un rappel de ce poids que Martel portait sur ses épaules constamment. Il n'était pas un héros. Mais Cléa n'avait pas fait la guerre et ne risquait pas de comprendre cela, alors Cléa faisait ce qu'elle savait faire de mieux : la lessive. Martel lâcha un soupire inaudible, le regard dans son bol de soupe pour tenter d'en distinguer le fumet à travers l'odeur entêtante de lavande que dégageait sa personne. Il se sentait essoré, au sens propre comme au figuré. Comme si cette cohésion fraternelle, cette ambiance presque familiale à bord avait achevé d'effacer la tâche qu'il était au profit d'autre chose de plus malléable. Il remua sa cuillère, s'acharnant sur un morceau de tofu qui décidément n'avait pas envie de couler. Il était épuisé. A chaque jour qui passait il se questionnait un peu plus sur la réelle utilité de leur présence sur le vaisseau. Mais il avait finit par comprendre que pour ces gens, même un deuxième trou du cul sous l'aisselle droite servirait la "cause". Ils les avaient arrachés de New Melbourne comme des pièces maitresses pour au final les laisser fondre dans la masse comme n'importe quel paysan auto-estampillé "rebelle". Martel, pour le peu d'estime qu'il avait de lui même, se sentait relativement exploité. Rien que dans la journée il avait bataillé avec deux générateurs ioniques en panne, répondu à la détresse de l'équipe de surveillance qui signalait des interférences sur les ondes, tout ça pour découvrir que lesdites interférences n'étaient en fait que l'œuvre d'un mauvais réglage. Le technicien confus, avait prétexté manquer de sommeil à cause du bunk adjacent au sien et Martel avait très bien compris le sous entendu. Depuis quelques soirs déjà les piques fusaient entre lui et Lyall, quelques mots plus hauts que d'autres simplement causés par la fatigue et la mauvaise humeur. Il faut dire que le simple fait d'entendre l'alarme résonner sur les passerelles le matin alors qu'il s'extirpait à peine de ses bras frêles avait de quoi mettre en vrac. Sitôt la cabine et Lyall quitté, Martel devait s'attendre à ne pas la revoir avant le mess du midi jusqu'à finalement pouvoir de nouveau l'embrasser après celui du soir. En un sens leur absence de proximité en public l'arrangeait, mais il finissait par devenir avide du moindre de ses regards en coin. Il lui en glissa un furtivement, sa jambe se frottant légèrement contre la sienne, à peine provocant pourtant alors que sa main sur la table se rapprocha avec défi. Il faisait peu de cas des conversation à table, toujours distrait lorsqu'elle était à proximité, comme un enfant incapable de se concentrer. Lorsqu'il vit qu'elle ne répondit pas à son geste, il finit par reporter son attention sur l'autre côté de la table, remettant sa main à sa place initiale comme si le regard de Paz qui venait de se poser sur Lyall aurait pu déceler son intention tout sauf innocente. Il avala une cuillerée de soupe pour se donner l'air de rien, grimaçant inévitablement de la surdose de sel. Lui aussi porta son attention sur elle pour imiter l'assistance. Il ne connaissait de Malcolm Reynolds que les détails que tous connaissaient. Héros de la bataille de Serenity Valley, capitaine d'un vaisseau de classe firefly. Martel s'était avoué s'être sentit proche de Reynolds sans le connaître. Et pourtant ils n'avaient rien en commun : Reynolds était un véritable héros, et lui n'était qu'un traître. Il se demanda soudainement qu'elle effet cela ferait de lâcher la vérité en plein milieu de cette grande attablée où tous le prenaient pour un martyr du Columbia River. Peut-être cesseraient-ils leurs claques amicales dans le dos et ces sourires idolâtrant qui avaient finit par l'irriter à l'en rendre mesquin. Il ne pouvait pas leur en vouloir, après tout c'était la preuve que le stratagème de l'alliance avait fonctionné, la fausse preuve que les idéaux indépendantistes étaient inébranlables là ou l'argent et la promesse d'une amnistie avaient suffit à les pourrir. Non, la situation ne plaisait décidément pas à Martel. Et son énervement présageait il le savait, bien des faux pas.
"Ce n'est pas "qui" Lyall, mais plutôt "quoi"." corrigea posément Tauri. Assise à l'autre bout de la table en face de Martel, il avait finit par se demander si elle ne s'était pas fait une mission de le tenir à l'œil le plus possible. Ils n'avaient pas reparlé de ce qu'il s'était passé, comme si le sujet avait atteint un tabou à ne pas franchir ou si simplement Tauri avait été trop déçue pour avoir encore envie d'en entendre parler. Martel baissa instinctivement le regard lorsqu'elle croisa le sien. "Avec vos récentes mésaventures, il est normal que vous ne sachiez rien. Surtout que la planète est classée dans la liste de quarantaine dans le cortex. Le fait est que maintenant ils ne peuvent pas arrêter le signal." ajouta-t-elle. Drake se resservit de la soupe, prenant le relais des explications. "C'était une planète comme une autre, plutôt bien terraformée comparé à d'autres planètes du Rim alentours. Le standing y était du niveau d'Osiris pour une population équivalente." Martel hésita, les lèvres entrouvertes de stupéfaction, puis finalement prit la parole. "Du niveau d'Osiris ?! Tu veux dire une colonie fonctionnelle et stable de trente millions de personnes dans une zone aussi pourrie que le Rim ? C'est impossible, l'alliance n'investirait pas autant pour une planète aussi éloignée au risque qu'elle se révolte contre le centre." Plusieurs personnes à table le dévisagèrent la mine grave et il eut la désagréable impression d'être considéré comme un simplet. "C'est là l'idée." trancha Tobias et Martel en cligna plusieurs des yeux, trop habitué à être complètement ignoré par le frère de Lyall. "Miranda n'était pas une simple colonie, si l'alliance à investit autant c'est parce qu'elle avait de sombres idées derrière la tête." Son regard glissa sur sa sœur puis se planta dans celui de Martel. "Et quand l'alliance à une idée derrière la tête, il n'y a pas de survivants. Comme à Skelter Bridge, Pendleton Creek et Columbia River." Plusieurs browncoats baissèrent la tête. "Columbia River." répéta Martel. "Et que fais-tu de moi dans ce cas ?" rétorqua Martel d'un air de défi. "Il y a toujours des survivants, toujours des témoins pour raconter, sinon votre foutu signal, vous pourriez vous le carrer où je pense." Sans le savoir, Martel venait de comprendre cette vérité qu'il n'atteindrait que plus tard. Sur Miranda, sur les reavers. Car oui, il y a toujours des survivants. Et ceux qui restent, sont passés par tous les cercles de l'enfer. Et il aurait mieux valut qu'ils n'en ressortent pas.




THIS IS HALLOWEEN BITCHES
everybody hail to the pumpkin song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 06/06/2013
mensonges : 780
crédits : Silverwing ◊ Dnwinchester
âge : 30 ans
adresse : City Center

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: //


MessageSujet: Re: CTRL+V   Mer 24 Juil - 15:40

Lennox Hill



« Le problème avec
les mensonges, était qu'il fallait
ensuite les multiplier. »

◊  Blaze ◊ Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hmcming.com/t885-shirley-tiens-c-est-poussiereux-chez
avatar

date d'arrivée : 28/10/2012
mensonges : 6230
crédits : JUDAS.
âge : 36 ans.
adresse : Dock N°7. Appart 204.
humeur : Invincible.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Orgasme cosmique du grand gourou. Ok, just joking, aucun.


MessageSujet: Re: CTRL+V   Mer 24 Juil - 16:26

Seuls contre l'univers. Encore une fois. Étaient-ils dans l'erreur à ce point, déphasés de la réalité ? N'étaient-ils que deux fous aveugle ? Martel avait-il perdu l'espoir au point de ne plus s'enchanter de tant d'idéalistes si convaincus ? Il ne dit rien de plus lorsque Lyall prit la parole, obstinément visage et profil bas. Pour la première fois depuis qu'il était à bord il se rendait compte. Pour la première fois il avait peur de lever les yeux et de croiser des regards qui auraient pu lui évoquer un quelconque air de famille avec les membres de l'unité Columbia. Il y avait sûrement des fils, des frères, des mères autour de cette table qu'il avait privés de leurs proches à jamais. La tête lui tourna un peu plus. Il y avait longtemps qu'il n'avait pas souhaité que Nero fut encore là, hurlant son nom, un appel de détresse auquel le vide ne répondrait plus jamais. Il se renferma un peu plus au fur et à mesure qu'elle parla, voulant presque se détacher du contact de sa main sur ses reins, la sienne libérant sa cuisse. Le sang sur ses mains n'était pas une preuve de courage. Le sang sur ses mains était une malédiction. "Nous avons tous du sang sur les mains fillette." dit quelqu'un. "La plupart d'entre-nous ont fait la guerre." Le bourdonnement des murmures s'accentua et plusieurs browncoats soutinrent les paroles de l'homme. Martel posa ses doigts sur ses tempes, fermant les yeux pour contenir son souffle étrangement irrégulier. "L'important c'est le résultat Lyall..." dit calmement Tauri. "Grâce à votre action la menace qui planait sur Ezra a disparu. Aujourd'hui Niska, demain l'alliance." Martel étouffa un rire et releva la tête. "Jusqu'à ce que quelqu'un d'autre le remplace." Il fixa intensément Paz, une expression indéchiffrable sur le visage. "Tu veux savoir ce que je suggère ? Je vais te parler de ce que j'ai déjà fait. J'ai détruit la tête d'un gamin avec un extincteur, mitraillé une bonne dizaine de personnes avant même que cela ne leur monte au cerveau, tout ça avant que ladite station ne s'auto-détruise dans un joli feu d'artifice silencieux. Et tu veux savoir pourquoi ? Parce que j'avais le couteau sous la gorge de la confrérie de Santo. Tu veux savoir ce que je suggère ?" Il se redressa et planta son couteau dans la table d'un geste brusque. "Pourquoi ne pas commencer par arrêter de vous prendre pour des héros ?" Il laissa la lame, se redressant. "Vous l'avez dit vous même, on a tous du sang sur les mains." Sa main se posa sur l'épaule de Lyall, son regard défiant légèrement celui de Tobias. "Vous allez faire quoi quand l'alliance utilisera les populations comme bouclier ? Vous trancherez les gorges des nobles juste parce qu'ils ne pensent pas comme nous dans leurs jolies maisons sur Osiris ? Vous ferez un nouveau cratère sur leur planète juste parce que ça sera une atteinte de plus à l'alliance ?" Il eut un nouveau rire légèrement teinté de démence. "On n'a pas perdu à cause du manque d'hommes ou d'armes, on a perdu parce qu'on s'est battu contre un fantôme. L'alliance ce n'est pas le parlement, ce n'est pas la guilde. L'alliance c'est ce qu'il y a dans les yeux de chaque citoyen qui la soutient." Il retira son arme, faisant grincer le bois. "Si vous voulez la détruire, il vous faudra plus que des signaux pirates pour réussir. Si vous voulez la détruire à jamais dans chaque homme, chaque femme, chaque enfant, vous n'y arriverez qu'en faisant tout sauter."




THIS IS HALLOWEEN BITCHES
everybody hail to the pumpkin song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 06/06/2013
mensonges : 780
crédits : Silverwing ◊ Dnwinchester
âge : 30 ans
adresse : City Center

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: //


MessageSujet: Re: CTRL+V   Jeu 25 Juil - 20:59




« Le problème avec
les mensonges, était qu'il fallait
ensuite les multiplier. »

◊  Blaze ◊ Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hmcming.com/t885-shirley-tiens-c-est-poussiereux-chez
avatar

date d'arrivée : 28/10/2012
mensonges : 6230
crédits : JUDAS.
âge : 36 ans.
adresse : Dock N°7. Appart 204.
humeur : Invincible.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Orgasme cosmique du grand gourou. Ok, just joking, aucun.


MessageSujet: Re: CTRL+V   Jeu 25 Juil - 21:17

La colère insinuait les veines de Martel avec de plus en plus de vivacité. Il avait l'impression d'être forcé de se donner en spectacle, prit dans cette grande toile à laquelle il ne pouvait échapper. Chaque fil que Paz ou Tobias tirait le forçait à réagir. Il ne pouvait rester indifférent, ne pouvait pour autant se laisser docilement anesthésier une seconde fois par des idéaux bienveillant. Il était tellement plus douloureux de faire du mal en pensant à bien.
Le contact de l'arrière de sa tête l'apaisa légèrement. Il l'écouta parler, dans le silence de mort qui habitait la pièce. Son regard soutenait celui de Tobias. Il n'avait pas aimé la manière dont il avait parlé à sa sœur. Il n'avait pas aimé ne pas savoir d'où venait le sous-entendu. Mais plus encore, il s'était senti visé. Toucher à Lyall, c'était une atteinte envers lui. Alors son regard était glacial, bleu contre bleu, deux vagues s'écrasant l'une sur l'autre. Il ne les détourna que pour les poser sur Lyall lorsqu'elle s'adressa à lui. Il se sentait soudainement fort, tout à coup plus léger. Parce qu'il n'était plus seul. Parce qu'elle l'aimait. Parce qu'il l'aimait. Il regarda ses lèvres former les mots, son cœur s'accélérant d'une soudaine montée d'adrénaline. Oui ils paieraient tous, ils s'en assureraient. Ils continueraient leur route sanglante, leur recherche de justice, comme deux adolescents en colère. Malades du monde. Malades du monde mais pourtant si avides de sa libération. Une vengeance pour leurs vies rendues misérables par ceux qui faisaient le mal pour le mal. Oui, ils n'étaient que deux écorchés, trop faibles pour subsister seul, trop forts pour que leur duo n'en deviennent pas dangereux. Il eut envie d'embrasser ses lèvres avec violence, urgence de l'instant, amour cherchant à s'exprimer à chaque seconde. Il se retint cependant, lui adressant simplement un sourire en effleurant son cou de ses doigts auparavant sur son épaule. Il fixa de nouveau Tobias pendant le geste, laissant planer le silence quelques secondes avant de reprendre la parole. "Ils paieront tous." répéta-t-il. "Mais si vous voulez qu'on s'y mette il va falloir commencer à nous mettre au parfum." Ses doigts glissèrent dans les cheveux de Lyall, s'y emmêlant avec force. "Lyall et moi on travaille toujours en duo. C'est non négociable, on a nos petites habitudes. Vous avez déjà eut vent mes capacités d'ingénierie et de piratage, mais je dois dire que depuis quelques temps j'ai une préférence à plomber des types. Mais je ne suis pas aussi fine gâchette que ma coéquipière." Il eut un sourire mauvais, décidé à envoyer des menaces sans vraiment être sérieux. Qu'importe ce qu'ils pensaient à présent. S'ils voulaient en être, la liste noire était ouverte.




THIS IS HALLOWEEN BITCHES
everybody hail to the pumpkin song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 06/06/2013
mensonges : 780
crédits : Silverwing ◊ Dnwinchester
âge : 30 ans
adresse : City Center

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: //


MessageSujet: Re: CTRL+V   Lun 29 Juil - 19:28




« Le problème avec
les mensonges, était qu'il fallait
ensuite les multiplier. »

◊  Blaze ◊ Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hmcming.com/t885-shirley-tiens-c-est-poussiereux-chez
avatar

date d'arrivée : 20/06/2013
mensonges : 296
crédits : avatar © glamor. — signature © gifs@tumblr.
multicomptes : aucun.
âge : vingt-et-un an.
humeur : massacrante.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Uniquement pour les infectés.


MessageSujet: Re: CTRL+V   Mar 30 Juil - 18:29



you'’re too mean, i don’t like you, fuck you anyway. you make me wanna scream at the top of my lungs. it hurts but i won’t fight you, you suck anyway, you make me wanna die. ♢ ♢ ♢ @the neighbourhood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 28/10/2012
mensonges : 6230
crédits : JUDAS.
âge : 36 ans.
adresse : Dock N°7. Appart 204.
humeur : Invincible.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Orgasme cosmique du grand gourou. Ok, just joking, aucun.


MessageSujet: Re: CTRL+V   Mar 30 Juil - 22:16

Martel ne se souvenait plus quand il avait réellement commencé à croire en dieu. Il se demandait parfois s'il y avait jamais cru. Mais il était sûr d'une chose : le mal était bien réel. Et il était présent, palpable à chaque instant, comme un courant d'air en dedans du monde, un passage du rire aux larmes, alors comment nier son existence ? Si le mal était, alors son contraire était tout autant. Jamais l'un sans l'autre, l'équilibre nécessaire à toute chose même les pires. Alors dieu existait hein ? Les yeux dans le bleu de son reflet, il n'était plus très sûr. Les doigts glissant sur la sueur sur son front et les cernes sous ses yeux trahissant la réminiscence furtive des images de ses cauchemars qui avaient arraché ces années de certitude. Il n'avait pas eut le sommeil agité depuis bien longtemps, il avait même finit par s'habituer à dormir allongé. Les images de Miranda avaient occupé sa nuit, comme si le choc avait mis du temps à propager son poison, comme si celui de l'arrêt cardiaque de Lyall s'y était ajouté pour créer la pire des alchimie. Il lui semblait même avoir rêvé de Columbia. Non, dieu n'existait pas, ou alors il s'obstinait à regarder ailleurs que dans les affaires de l'alliance. Il se mît à déglutir pour tenter de panser la brûlure de sa gorge irritée par les cris. Il passa son pouce sur la tâche jaunâtre sur le côté de son poing, témoins implacable de la violence qui avait agité son sommeil. Il se détacha du lavabo en articulant pour délier ses doigts contusionnés. Il venait d'enfiler ses chaussures lorsqu'on frappa timidement à la porte. Il se redressa et entrouvrit la porte. Il trouva que Drake avait la mine fatiguée lui qui était d'habitude si énergique. Puis il se souvint que sa cabine était à deux pas de la sienne. Il fut tout à coup gêné, ouvrant un peu plus la porte. "Salut Drake, tu avais besoin de quelque chose ?" Il baissa la tête, comme si quelque pensée le tracassait et qu'il était sur le point d'en parler mais se ravisa. "Désolé de te réveiller si tôt Martel, mais on a un petit problème en salle des machines... On s'est dit qu'un œil neuf serait utile. Le capitaine est d'accord pour que t'y jette un oeil même si tu fais pas partie des mécaniciens. Ça fait plusieurs jours qu'on est dessus et ça devient assez urgent. On a pas alerté l'équipage parce qu'on ne voulait pas que les gens s'inquiètent. Et puis c'est pas grand chose... C'est pas comme si le filtre à air allait nous lâcher." Martel le regarda perplexe, finissant par sourire. "D'accord, je te suis, dis moi tout." Il discutèrent sur le chemin, traversant la salle commune où quelques rares personnes prenaient déjà un petit déjeuner bien matinal. Martel remarqua que Drake s'obstinait à regarder devant lui lorsqu'il parlait. "Drake, est-ce que ça va ?" finit-il par demander en l'arrêtant. "Et toi Martel ?" répondit-il presque automatiquement. Il se reprit. "Tout va bien, j'ai juste passé une mauvaise nuit et ce problème me préoccupe." Martel se sentir coupable et se mordit la lèvre. "Je suis désolé Drake." Celui-ci ne répondit pas.
Il atteignirent la salle des machines principale et la chaleur abominable qui s'échappa du sas fit légèrement reculer Martel. Il retira bien vite sa veste, suivant Drake à travers le dédale bruyant des générateurs et autres filtres à oxygène. Le vaisseau n'était pas vieux que d'apparence, sa mécanique interne était probablement la plus obsolète que Martel avait vue depuis bien longtemps. Il se demanda furtivement comment ils faisaient pour voler encore lorsque Drake s'arrêta auprès d'une jeune femme que Martel n'avait encore jamais vue. "Sedna, je te ramène du renfort." Elle sortit la tête de sous un énorme tuyau. "Wuh di tyen, ah. J'ai bien cru que tu me laisserais mourir ici. - Faut toujours que t'exagères Sedna, j'suis partit que dix minutes." pesta Drake. Il fit un signe. "C'est le Martel en question, laisse nous jeter un œil." Elle se redressa et s'écarta, essuyant ses mains sales sur un coin de son pantalon. Elle haussa les épaules vers Martel, ce qui était probablement sa manière personnelle de saluer puis disparu bien vite derrière un autre engin. Il retira sa chemise, soufflant pour évacuer la chaleur qui assommait son esprit encore perturbé de sa nuit. Il se glissa sous un générateur à la suite de Drake. "Tu vois, c'est ce que je te disais, y'a un problème de circulation à ce niveau..." Martel examina ce qu'il lui désigna. "Au niveau de l'alternateur tu veux dire ?" Il glissa ses mains parmi les câbles, écartant le panneau amovible pour accéder à l'alimentation. Il resta dubitatif pendant plusieurs minutes. "J'vois rien qui cloche pourtant. Le transmetteur est en place, le catalyseur n'a pas grillé." Il fronça les sourcils. "Attend..." Il s'extirpa avec peine, se redressant en essuyant la sueur sur ses yeux. Il erra pendant plusieurs minutes, finissant par disparaître de nouveau sous une machine. "Drake..." finit-il par appeler à travers la cacophonie. Il sortit la tête pour le regarder. "Pourquoi vous avez dévié le circuit sur celui qui alimente en grande envergure ?" Drake le regarda sans comprendre et Martel disparu de nouveau. "Qu'est-ce que tu veux dire ? Ça a rien à voir avec le circuit principal et celui qui purifie l'air, je te dis, c'est juste un problème au niveau du générateur d'apesanteur. Si y'avait quelque chose sur la filtration on l'aurait su, c'est peut être un vieux tas de ferraille mais ces modèles étaient déjà équipés avec des alarmes à ce niveau." Il devint soudain livide, comme si quelque chose venait d'effleurer son esprit. Il plongea rejoindre Martel. Il vit alors, l'étrange connections des câbles. Mais un détail en particulier attira son attention. On avait limé une partie du panneau, des traces dans le métal témoignaient d'une tentative violente d'ouverture. Et à en juger par le bordel qu'on y avait mis, on avait réussit. Le câble principal d'alimentation qui causait la menace de surchauffe du générateur d'apesanteur avait été dévié sur celui de filtrage de l'air. "L'arrivée de filtration de l'extérieur fonctionne toujours mais...on n'évacue plus le gaz carbonique ?" demanda-t-il incertain. "Ce qui veut dire que malgré l'air frais, sa qualité ne fait que baisser de jours en jours." Il reconnecta tout correctement avant de fermer le panneau. "On nous empoisonne à petit feu." dit-il sans réfléchir. Ils eurent pourtant la même pensée. "Tu penses à du sabotage ?" dit Drake légèrement incrédule. Ils se relevèrent. Martel s'essuya le front. "Je ne penses rien, je ne fais que constater." répondit-il tracassé. "Qui d'autre à part Sedna travaille ici ?" Drake parut ennuyé. "Oh un peu tout le monde... Tout le monde vient aider quand il y a un problème, du moment que le capitaine l'autorise. Après tout si le vaisseau se plante on est tous morts." Martel grimaça. "Tu veux dire que tout le monde à accès à la salle des machines ?" Drake lui confirma de son silence qu'il finit par briser. "On fait quoi ?" demanda-t-il avec un brin de panique dans son regard. Martel jeta un œil au générateur. "J'en sais rien, dans ce genre de situation on ne sait jamais à qui on peut parler." Il ouvrit de grands yeux. "Tu veux dire qu'il y aurait un traître à bord ? - Je dis rien encore une fois, je constate juste. A quand remonte les problèmes avec le générateur d'apesanteur ?" Drake se mît à réfléchir. "Peu de temps après qu'on vous ai repêchés sur New Melbourne." Martel passa une main sur son visage. "On en parle pas alors Martel ?" Celui-ci fut surprit que Drake lui demande un avis aussi capital. Comme si ce mur qu'ils avaient volontairement érigé entre eux s'était soudainement abattu. "Je pense qu'il vaut mieux se taire et attendre. Il faut rester vigilant et surveiller les aller et venu ici et dans la salle de contrôle." Drake acquiesça d'un signe de tête. Il remarqua la croix en bois sur le torse de Martel et étira un sourire. "Jonestown." Martel lui sourit en retour. "Ezra ja hwo." Il lui mît un petit coup dans l'épaule. "Je vais aller voir Lyall à l'infirmerie, je ne sais pas quelle heure il est mais je pense qu'elle ne devrait pas tarder à se réveiller." Il ramassa sa veste, enfilant juste sa chemise sur sa peau sale et collante. Il fit un dernier signe de tête à Drake et quitta le bruit assourdissant des machines. Il fit un détour par la salle commune où on débarrassait le petit déjeuner, récupérant au passage des restes pour Lyall. Il enclencha d'un coup de coude le sas de l'infirmerie, entrant avec son plateau. "Alors ma belle, tu as bien dormis ?" Il déposa avec douceur le plateau sur le bord du lit, l'infirmier n'était pas encore à son poste. "Moi plutôt bien." mentît-il. Il passa une main pour rabattre ses cheveux en arrière, remarquant à quel point elles étaient sales. "J'ai aidé Drake dans la salle des machines ce matin, tu m'excuseras si ça te coupe la faim j'ai pas encore eut le temps de prendre une douche." Il ne mentionna pas la découverte qu'il avait faite. Il y avait plus important et déjà assez de tracas. Il observa le pansement tâché sur la clavicule de Lyall. "Tu veux que je change ton pansement ?" demanda-t-il en s'essuyant tant bien que mal les mains avec un essuie tout prit dans le distributeur. Il s'assit sur le bord du lit, se penchant pour déposer un baiser sur ses lèvres. Le mal était bien réel, et il se cachait quelque part au fond du vaisseau. Et même dans le pendant de leur amour si fort. Car s'était ainsi que fonctionnait le monde qu'un moindre instant penchait d'un côté ou de l'autre.




THIS IS HALLOWEEN BITCHES
everybody hail to the pumpkin song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 06/06/2013
mensonges : 780
crédits : Silverwing ◊ Dnwinchester
âge : 30 ans
adresse : City Center

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: //


MessageSujet: Re: CTRL+V   Ven 2 Aoû - 21:12




« Le problème avec
les mensonges, était qu'il fallait
ensuite les multiplier. »

◊  Blaze ◊ Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hmcming.com/t885-shirley-tiens-c-est-poussiereux-chez
avatar

date d'arrivée : 01/11/2012
mensonges : 2451
crédits : Croco ; signature episkey; gif Tumblr
âge : 26 years old.
adresse : 515, Northern Hills
humeur : Lunatique sur les bords

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Démocularisation cellulaire


MessageSujet: Re: CTRL+V   Ven 9 Aoû - 13:45

Tyler a besoin d'un maitre, et c'est Asher !



      We are unusual and tragic and alive
      Because such violent, wild love works like a fit, like a deadly noose, like an illness, and - as soon as you reach satisfaction - the scales fall at once and the opposite feeling appears: disgust and hatred, the wish to exterminate, to crush...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-velvet.forumactif.org/
avatar

date d'arrivée : 06/06/2013
mensonges : 780
crédits : Silverwing ◊ Dnwinchester
âge : 30 ans
adresse : City Center

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: //


MessageSujet: Re: CTRL+V   Ven 9 Aoû - 13:57




« Le problème avec
les mensonges, était qu'il fallait
ensuite les multiplier. »

◊  Blaze ◊ Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hmcming.com/t885-shirley-tiens-c-est-poussiereux-chez
avatar

date d'arrivée : 28/10/2012
mensonges : 6230
crédits : JUDAS.
âge : 36 ans.
adresse : Dock N°7. Appart 204.
humeur : Invincible.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Orgasme cosmique du grand gourou. Ok, just joking, aucun.


MessageSujet: Re: CTRL+V   Lun 12 Aoû - 22:37

.




THIS IS HALLOWEEN BITCHES
everybody hail to the pumpkin song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 06/06/2013
mensonges : 780
crédits : Silverwing ◊ Dnwinchester
âge : 30 ans
adresse : City Center

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: //


MessageSujet: Re: CTRL+V   Mar 13 Aoû - 14:11




« Le problème avec
les mensonges, était qu'il fallait
ensuite les multiplier. »

◊  Blaze ◊ Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hmcming.com/t885-shirley-tiens-c-est-poussiereux-chez
avatar

date d'arrivée : 28/10/2012
mensonges : 6230
crédits : JUDAS.
âge : 36 ans.
adresse : Dock N°7. Appart 204.
humeur : Invincible.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Orgasme cosmique du grand gourou. Ok, just joking, aucun.


MessageSujet: Re: CTRL+V   Lun 26 Aoû - 23:44

Hunter Pendleton 34
Dylan Rosenwood 54
Baby Stewart 41
Anastasia Brooks 25 (i miss you babe)
Olivia Poole 11
Velvet Archdeacon 15




THIS IS HALLOWEEN BITCHES
everybody hail to the pumpkin song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 05/11/2012
mensonges : 505
crédits : eylika. + tumblr
âge : dix-sept ans
adresse : centre de repos
humeur : vide

sneak peek
Relations
:
What about the town ?: Indiquez ici si votre personnage est au courant ou non du secret de la ville.
Pouvoir: Uniquement pour les infectés.


MessageSujet: Re: CTRL+V   Mer 4 Sep - 16:11

Inspirés par le néo-réalisme, les réalisateurs veulent que le cinéma reflète la vie. On commente la réalité sociale de l’époque (existentialisme d’après-guerre). La caméra devient un outil d’observation qui étudie la condition humaine (Korosawa, Kobayashi).




and despite everything i'm still human but i think i'm dying here.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 06/06/2013
mensonges : 780
crédits : Silverwing ◊ Dnwinchester
âge : 30 ans
adresse : City Center

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: //


MessageSujet: Re: CTRL+V   Mer 4 Sep - 16:40




« Le problème avec
les mensonges, était qu'il fallait
ensuite les multiplier. »

◊  Blaze ◊ Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hmcming.com/t885-shirley-tiens-c-est-poussiereux-chez
avatar

date d'arrivée : 05/11/2012
mensonges : 505
crédits : eylika. + tumblr
âge : dix-sept ans
adresse : centre de repos
humeur : vide

sneak peek
Relations
:
What about the town ?: Indiquez ici si votre personnage est au courant ou non du secret de la ville.
Pouvoir: Uniquement pour les infectés.


MessageSujet: Re: CTRL+V   Jeu 5 Sep - 11:06





and despite everything i'm still human but i think i'm dying here.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: CTRL+V   

Revenir en haut Aller en bas
 

CTRL+V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

 Sujets similaires

-
» CTRL+V
» Ctrl + V
» CTRL+V
» CTRL+V
» CTRL + V ⊹ y a quoi dans ton presse-papier?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOMECOMING △ V.4 :: 
« Housewives gossips »
 :: Aire de repos :: Salle de jeux
-