AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lula ♱ « L'Amour du mensonge »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

date d'arrivée : 27/07/2013
mensonges : 34
crédits : twisted lips


MessageSujet: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Sam 27 Juil - 19:51


→ Lula (Diana Julietta) Hepburn
22 ans ; née le 18/06 à Caswell ; danseuse ; hometown

“ Alchimie de la douleur ”

Tantôt heureuse tantôt malheureuse, tantôt sage tantôt dévergondée, tantôt petite fille modèle tantôt fille des rues. Lula n’est pas une fille facile à cerner. Surtout qu’elle a changé beaucoup de fois de comportement durant sa vie. Bambin hyperactif, elle est devenue une enfant bien trop calme pour que cela soit normal puis une adolescente rebelle. Et cela ne s’est pas arrangé avec la mort de sa mère, victime d’une maladie dégénérative foudroyante et possiblement héréditaire. Comprenant qu’elle devait profiter de sa vie plus que tout. Arrêtant ses études de droit, qu’elle avait commencé sous les ordres de son père, désormais totalement absent, elle n’a plus tenté de résister à la décadence. N’écoutant plus que ses envies elle n’a pas hésité à quitter sa maison, se trouvant sans ressources mais libre elle a pris un emploi de danseuse dans le bar de Caswell. Inconsciente des conséquences de ses actions elle n’a pas hésité à la jouer aguicheuse pendant et en dehors de ses heures de travail.  En ville, personne ne sait vraiment ce qui  peut lui passer par la tête, il leur arrive souvent de la qualifier de trainée, elle, elle s’en fout. Elle est libre et n’hésite pas à faire des pieds de nez à chaque personne qui tente de lui briser les ailes.









→ Quel est votre sentiment vis-à-vis des étrangers ? Je ne vais pas être hypocrite, il est clair que je n'apprécie pas tous les étrangers qui se baladent en ville. Mais je serais la pire des hypocrites si je devais dire que je les détestais tous. La preuve, je suis sortie avec l'un d'eux... Mais, dans cette ville, ce n'est pas vraiment bien vu de trainer avec les étrangers, enfin, ceux ci n'étaient pas bien vus... Mais au fond, je ne me suis jamais posée la question de savoir si cela pouvait servir à quelque chose de ne pas faire attention à mes fréquentations.

→ Que pensez-vous du conseil municipal et de son action ? ] Ils peuvent faire ce qu'ils veulent, tant que je peux faire ce que je veux cela ne me dérange pas. Mais, parfois, ils sont un peu trop encombrants si l'on peut dire ça comme ça. Moi, je n'aime pas particulièrement cette ville et je fais tout pour y être mêlée le moins possible et le conseil municipal fait bien son travail alors je n'ai pas vraiment à m'inquiéter je pense.


→ Que pensez-vous des récents événements ? Croyez-vous en toutes ces rumeurs surnaturelles ? On se croirait dans un de ces bouquins à l'eau de rose pour les minettes adolescentes en manque d'amour et de sensations fortes. Moi, je m'en passerai bien même si, je dois avouer que cela met un peu d'ambiance en ville. Mais ma mère m'aurait surement dit de m'en inquiéter un peu plus mais comme d'habitude je ne l'aurais pas écouté. Mais voilà, elle n'est plus là et cela me suffit pour m'intéresser un peu plus à ce qu'il se passe et ce n'est vraiment pas rassurant.


→ Avez-vous un secret vous concernant à nous révéler ?Oh vous vous n'êtes pas d'ici, à Caswell, pas de secret, il y a toujours une petite vieille ou une langue de vipère prête à tout pour mettre à jour tous vos secrets. J'ai personnellement finis par ne plus rien cacher à personne et tant pis si cela me fait mauvaise réputation. Alors autant vous dire que si vous voulez savoir quelque chose me concernant, il n'y a qu'à demander à quiconque se trouvant en ville.

→ Avez-vous été témoin dans la ville de choses que vous aimeriez dénoncer ? A part la nouvelle coupe de Miss Adams? Une horreur! Cela devrait être interdit d'avoir une permanente aussi ratée que celle ci. Non, plus sérieusement il n'y a pas grands choses à dénoncer dans cette ville... Toujours aussi calme, Les petites vieilles sur leur rocking chair en train de siroter leur faux thé anglais. Les lycéens qui se roulent des pétards au fond du parc croyant ne pas être vus. La routine.

→ Vous êtes pris dans un cyclone. Des débris sont tombés sur la personne qui vous est la plus chère et sur un enfant que vous ne connaissez pas. Si vous la sauvez cette personne vivra avec un handicap terrible mais l’enfant mourra. Si vous sauvez l’enfant il sera indemne mais l’autre mourra. Vous ne pouvez en sauver qu’un, alors que faites-vous ?Dans tous les cas, je trouve que c'est une question réellement horrible. Et puis, la mort d'un enfant... Je ne peux pas l'imaginer. Alors, il me semble que je sauverai l'enfant, j’ai la fibre maternelle, en même temps, il vaut surement mieux sachant que ma petite fille m’attend chaque jours chez moi... De plus, ivre avec un handicap est de plus une chose vraiment horrible alors peut être me sentirai je moins responsable de sa mort... Mais la culpabilité finirait par me tuer.



Dernière édition par Lula D-J Hepburn le Dim 28 Juil - 14:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 27/07/2013
mensonges : 34
crédits : twisted lips


MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Sam 27 Juil - 19:51


“ tell the world I'm coming home ”

TEST RP
Ce n’était bien sûr pas la première fois que nous avions cette conversation, comme ce n’était pas la première fois que je l’accueillais à ma porte en sous-vêtements et que lui me poussait avec force mais douceur jusqu’au lit. « Tu as peut être raison en fin de compte… Mais pour l’instant nous sommes en retard. » Murmura-t-il en détachant ses lèvres des miennes. Faisant la moue, déçue je finis par me dégager de son étreinte pour aller récupérer une robe, la plus longue de toutes celles que je possédais et l’enfiler en vitesse. Passant un coup d’eau sur mon visage, faisant disparaitre d’anciennes traces de maquillage je mis un peu de blush et de liner et deux trois gouttes de parfum derrière mes oreilles sous le regard lubrique de mon meilleur ami. « Arrête de me mater comme ça aide moi plutôt à mettre mon collier. » Dis-je en lui tendant le pendentif. Il fallait bien qu’il se rende utile le pauvre homme. Le temps de remplir mon sac d’un paquet de cigarettes, de mon portable qui bien que déchargé ne me quittait jamais et de deux trois accessoires de maquillage au cas où j’en ai besoin. Mettant mes chaussures, des escarpins vertigineux qui me permettaient presque d’atteindre la taille de mon compagnon pour la soirée je lui demandai : « Bon… On y va ou on va attendre que cette saleté de soirée se termine ici ? »

Quelques minutes plus tard nous sortions tous deux de la voiture et nous dirigeâmes vers la salle des fêtes de ce lycée qui m’avait ennuyée à en mourir. Je n’aurais jamais crus y remettre les pieds après avoir obtenu mon diplôme et pourtant j’y étais, aussi apprêtée que possible pour revoir tous les gens qui avaient fait de ma vie un enfer. Je n’étais pas la tête de turc du lycée mais je n’aimais tellement pas l’atmosphère qui y régnait que chaque personne étant présente dans cet endroit devenait mon ennemi. Et ce soir, j’allais devoir jouer l’hypocrite devant tous ceux qui devaient avoir réussis leur vie, contrairement à moi, je le savais bien. « On peut encore partir non ? » Demandai-je doucement en ralentissant le pas. Se tournant vers moi, il entoura mon visage de ses mains et déposa son front sur le mien : « Tu sais très bien ce que le psy a dit… Il faut que tu sortes de chez toi. » Je soupirai et me dégageai avant de sortir une cigarette de mon sac et de tirer une première latte pour oublier ce dont il venait de parler. Depuis la mort de ma mère, et ma grossesse je voyais un psychologue toutes les semaines. Comme si j’en avais besoin… « Je vais très bien ! Je n’ai absolument pas besoin de voir tous ces idiots de base. » Lâchai-je en m’appuyant contre la voiture. S’approchant de moi il eut l’air de se radoucir et demanda à nouveau : « Tu ne m’as pas parlé d’Eva aujourd’hui… » J’abandonnai ma moue agacée et fis un grand sourire, ravie qu’il pense enfin à sa fille et qu’il accepte enfin le fait qu’elle existe : « Elle est chez une nourrice aujourd’hui, je ne voulais pas la laisser toute seule à l’appartement ! »  Eva, un an et demi, notre fille. Oui, notre fille même si nous étions censés être meilleurs amis, aussi proches que des frères que cela en devenait malsain… Ce n’avait pas été prévu, la première fois que nous avions passé le cap des amis… Nous étions aussi défoncés l’un que l’autre et cela avait dérapé. De cette soirée était née Eva. Mon petit ange ! Mais, depuis quelques mois, j’avais l’impression que le père se lassait, il ne voulait plus la voir, réagissait étrangement à chaque fois que j’en parlais…

Aujourd’hui aussi il réagit étrangement. Me plaquant avec force contre la voiture m’arrachant de gémissement de douleur alors que mon dos tapa la taule il me dit avec colère : « Non tu ne vas pas bien Lula ! Je te l’avais dit ! Je te le dis tous les jours ! Eva n’existe pas, elle n’existe plus ! Elle est morte ! Morte je te dis ! » Je laissai échapper un sanglot. Non ce n’était pas vrai ! Je l’avais vu aujourd’hui ma petite fille. Elle était là toute la journée, chez une nourrice le soir quand je travaillais. Je m’occupais bien d’elle… Bientôt elle allait entrer à l’école maternelle… C’était ma fille elle existait. « Tu mens ! Elle n’est pas morte ! Pourquoi tu es si méchant ? » Dis-je implorante en sentant des larmes couler sur mes joues. Me voyant dans cet état, il eut l’air de se calmer mais non, il continua : « Bien sûr que si ! Tu t’en souviens j’en suis sûr ! C’était un matin, tu avais dormis à la maison, elle avait dormis dans son landau dans la chambre d’à côté, on ne l’avait pas entendue pleurer et crier, on était trop souls, quand tu t’es levée, elle ne respirait plus… Mais on aurait rien pu faire. C’était un accident… C’est arrivé comme ça. » Comment pouvait-il dire ça comme ça ? Aussi froidement ? Je fus prise d’une nouvelle crise de sanglots et me blottis contre lui, les souvenirs revenant si brutalement que j’avais les jambes fauchées. « C’est ma faute ! Je l’ai tuée ! » Lâchai je en serrant sa chemise entre mes mains. Caressant mes cheveux et embrassant le sommet de mon crane il me berça doucement pour calmer mes pleurs : « De toute façon, demain tu auras oublié… » Dit-il doucement. Je ne compris pas vraiment et ne relevai pas. A chaque fois c’était pareil, j’avais l’impression de vivre la mort de mon bébé à chaque fois.

Lorsque je fus calmée, après deux trois cigarette et un joint nous entrâmes dans la salle qui avait servie pour le bal de la promotion. Ce n’était pas non plus une magnifique salle comme dans les films mais c’était mieux que rien. Mais, sans décoration particulière, elle était vraiment moche. A peine nous fumes entrés, abandonnant nos manières de couple pour redevenir les meilleurs amis que nous avons toujours étés, nous fumes accostés par une jeune femme, permanenté, manucurée, enroulée dans ce qui semblait être de l’aluminium de loin qui nous salua avec une voix bien trop aigue pour ma tête qui me faisait mal : « Oh vous êtes là tous les deux ! Je suis ravie de vous revoir ! Je te présente toutes mes condoléances pour ta mère Lula si tu as besoin de quoi que ce soit… » Oh mais bien sur, Emilia. La reine du lycée, je l’avais presque oubliée elle. Cette fille qui avait été mon amie et puis qui m’avait oubliée quand elle était devenue populaire. Tant pis, je n’avais pas besoin d’elle. Ni de personne d’autre. « Oh mais t’es aussi débile qu’avant. Ca va faire un an que ma mère est morte et c’est maintenant que tu te réveilles. Pauvre fille ! » M’exclamai je en la bousculant pour aller jusqu’au bar de punch. Je n’aimais pas être là et entendre tous ces gens qui ne m’adressaient plus la parole depuis des années me présenter leurs condoléances alors qu’ils n’étaient même pas venus le jour de son enterrement… Après tout, ce n’était rien d’autre qu’une femme de ménage, ma mère n’était pas très connue en ville mais j’avais été blessée voir les bancs de l’église presque vide le jour où je lui avais dit adieu. « C’est bon, on est venus, on a vu on peut partir maintenant ? » Demandai-je à nouveau buvant presque cul sec mon verre en regardant mon meilleur ami. Il secoua la tête négativement avant de m’entrainer vers un ami d’enfance.

« Lula ! Tu es magnifique comme toujours ! » Dit-il en m’apercevant. Personnellement je trouvais surtout qu’il avait pris beaucoup de poids. Il s’était plutôt laissé aller en quittant le lycée… Faisant un léger sourire, ne voulant pas me le mettre lui aussi à dos je l’embrassai sur les deux joues avant de dire en m’éclaircissant la voix enrouée par mes précédents sanglots. « Espèce de charmeur va !  Tu dis ça à toutes les filles que tu croises je suis sure ! » Il me fit un nouveau sourire et nous parlâmes quelques minutes comme si nous ne nous étions jamais perdus de vue. Peu après, il s’excusa avant de rejoindre celle qui devait être sa fiancée. J’oubliais presque cela faisait presque six ans que nous avions quitté le lycée… Il avait la même copine, la même voiture et le même accent New Yorkais. Rien n’avait changé dans cette ville. C’était déprimant. Je me souvenais encore des matchs de football américain que j’avais passé à encourager les quelques amis que j’avais dans l’équipe, cela finissait toujours en bagarre générale. J’adorais ça. J’étais un peu une privilégiée dans l’équipe, je n’avais pas eus besoin de passer dans le lit de tous les joueurs ou d’être cheerleader pour me faire apprécier et accepter dans les soirées privées. Un avantage à être la meilleure amie du capitaine. Mais j’avais toujours eus des préoccupations différentes que le groupe que je fréquentais. Avec la maladie de ma mère, une sclérose en plaques qui a fini par l’emporter, il m’arrivait souvent de quitter le lycée en plein milieu d’un cours puisque mon père, cet idiot était incapable de protéger la femme qu’il aimait, ou qu’il avait aimé à un moment ou un autre. Et il m’était aussi impossible de me concentrer sur la tenue que j’allais porter à mon prochain bal ou sur le garçon qui allait m’inviter. Des préoccupations trop futiles pour moi…

Peu à peu, je me pris au jeu des retrouvailles. Ce n’était pas plus mal de voir que je n’étais pas la seule à être en galère en ce moment. Même si jamais je n’avouerai être aussi bas que je ne l’étais. Etre obligée de jouer la prostituée pour boucler les fins de mois, je n’aurais jamais cru ça possible. Ma mère, se serait surement suicidée si elle l’avait appris, paix à son âme elle était déjà morte. De toute façon, même si je n’avais pas décidé d’abandonner mon père à sa maitresse, nous n’aurions pas pu survivre avec son seul salaire de jardinier. « Il parait que monsieur Hepburn va avoir un autre enfant. Avec un peu de chance, il sera moins fou que la première. » Je me glaçai. Je détestais entendre ça. Les rumeurs… Surtout quand cela me concernait moi et mon idiot de père. Me retournant doucement, pour découvrir l’identité de celle qui colportait une telle rumeur je lâchai un grognement presque animal. Pattie Emerson, la peste de service, langue de vipère à souhait je ne l’avais jamais entendue dire quelque chose de véridique. Elle m’avait pris en grippe dès mon entrée au lycée et depuis n’avait pas oublié ce jour où j’avais embrassé son petit copain… Entrainant mon meilleur ami avec moi, vu qu’il nous considérait, mon père et moi comme sa famille à lui aussi je tapotai sur  l’épaule de la jeune femme avant de dire avec un sourire aussi hypocrite que possible : « Ecoute chérie, c’est adorable de ta part de t’inquiéter pour la santé mentale de l’enfant de mon père mais je ne pense pas qu’avec ton deux de QI tu puisses parler. Et puis, je pense que tu devrais faire attention à ce bouton, plein de pu je suis sure que ça doit être funky a éclater… Trop glamour n’est-ce pas ? » Je l’avais bien dis, rien n’avait changé. Absolument rien, les  mêmes embrouilles, les mêmes couples, le même punch dégueulasse. J’aurais réellement préféré rester chez moi.


→ Auré'.

Coucou! Moi c'est Auré' et je suis, à nouveau, de retour mouahahah! Aujourd'hui j'ai 17 ans et voilà je passe en terminale S, je fais du rp depuis 6/7 ans et voilàààà



Dernière édition par Lula D-J Hepburn le Dim 28 Juil - 14:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 28/10/2012
mensonges : 6230
crédits : JUDAS.
âge : 36 ans.
adresse : Dock N°7. Appart 204.
humeur : Invincible.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Orgasme cosmique du grand gourou. Ok, just joking, aucun.


MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Sam 27 Juil - 20:04

Rebienvenue sur HC I love you
Content de te revoir !




THIS IS HALLOWEEN BITCHES
everybody hail to the pumpkin song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 24/07/2013
mensonges : 395
crédits : cha
multicomptes : gunter & the island
âge : 20 yo
adresse : chez môman près du port

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: _


MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Sam 27 Juil - 20:05

ReBienvenue dans le coin !


go get fucked ㄨ Invité  
Girls and their curls and their gourmet vomit ; Boys and their toys and their 6 inch rocket ; We're all very lovely 'til we get to know each other ; As we stop becoming friends and we start becoming lovers
And I don't belong to anyone, they call me homewrecker

•• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 27/07/2013
mensonges : 34
crédits : twisted lips


MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Sam 27 Juil - 20:17

Merci à tous les deux!
Aloooors j'aurais besoin d'aide pour l'avatar de Lula, en effet, la première version de mon personnage avait Marloes Horst comme avatar qui je dois avouer collait pas trop mal mais j'hésite entre elle et, Naya Rivera, Emilia Clarke et Mila Kunis. Qu'en pensez vous??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 06/06/2013
mensonges : 780
crédits : Silverwing ◊ Dnwinchester
âge : 30 ans
adresse : City Center

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: //


MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Sam 27 Juil - 20:28

Je dirais Marloes ou Emilia

Rebienvenue sur le forum allo 
Bonne continuation pour ta fiche super



« Le problème avec
les mensonges, était qu'il fallait
ensuite les multiplier. »

◊  Blaze ◊ Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hmcming.com/t885-shirley-tiens-c-est-poussiereux-chez
avatar

date d'arrivée : 27/05/2013
mensonges : 773
crédits : Signature @GreyWind Gif @Tumblr
multicomptes : H. Carter Wuornos
âge : 29 ans
adresse : Downtown
humeur : Electrique

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Sarcasme


MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Sam 27 Juil - 22:07

Re-Bienvenue alors !!
Compte tenu du nom de ton perso je suis d'accord avec Shirley! bon courage pour la suite!



❝I came back haunted❞
Everywhere now reminding me, I am not who I used to be, I'm afraid this has just begun...Consequences for what I've done.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 24/06/2013
mensonges : 161
crédits : cameleon&tumblr
âge : 30 ans
humeur : Flexible


MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Sam 27 Juil - 23:31

(Re) Bienvenue What a Face 
Moi je vote pour Emilia !


Some people laugh, some people cry, some people live, some people die, some people run right into the fire, some people hide their every desire, some people fight, some people fall, others pretend they don't care at all.   - WILD HEART
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 24/06/2013
mensonges : 134
crédits : jump girl, tumblr
multicomptes : /
âge : 26 ans
humeur : changeante


MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Dim 28 Juil - 0:46

Re Bienvenue sqeee humm je vais dire la jolie Emilia aussi !


'Cause your're a hard soul to save with an ocean in the way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 03/02/2013
mensonges : 307
crédits : tumblr/bazzart
âge : 12 ans
humeur : hmpf.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?: Indiquez ici si votre personnage est au courant ou non du secret de la ville.
Pouvoir: Uniquement pour les infectés.


MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Dim 28 Juil - 12:17

Rebienvenue ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 27/07/2013
mensonges : 34
crédits : twisted lips


MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Dim 28 Juil - 12:46

Merci à touuus!
J'ai donc choisis Emilia **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 20/06/2013
mensonges : 296
crédits : avatar © glamor. — signature © gifs@tumblr.
multicomptes : aucun.
âge : vingt-et-un an.
humeur : massacrante.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Uniquement pour les infectés.


MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Dim 28 Juil - 13:27

Elle est tellement parfaite. brill
Bienvenue !


you'’re too mean, i don’t like you, fuck you anyway. you make me wanna scream at the top of my lungs. it hurts but i won’t fight you, you suck anyway, you make me wanna die. ♢ ♢ ♢ @the neighbourhood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 28/10/2012
mensonges : 6230
crédits : JUDAS.
âge : 36 ans.
adresse : Dock N°7. Appart 204.
humeur : Invincible.

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Orgasme cosmique du grand gourou. Ok, just joking, aucun.


MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Dim 28 Juil - 16:02

TU ES VALIDÉ(E) !
Encore une fois bienvenue à toi ! L'équipe administrative te souhaite de vivre une expérience des plus intéressantes sur le forum. Tu peux les contacter pour tout problèmes, pour une question, ou pour le plaisir, si tu as envie de les embêter. Aussi, tu peux voir sur le coté une barre de navigation; ce sont les points importants que tout nouveau membre doit effectuer. Sache que tout le forum t'es maintenant ouvert. Tu peux dès à présent poster ta fiche de liens, de téléphone, d'historiques et partir à la recherche d'un rp. Un administrateur t'ajoutera vite à ton groupe, ton rang te sera donné ainsi qu'une jolie couleur ! Au plaisir de te croiser sur le flood ou bien sur la chatbox !




THIS IS HALLOWEEN BITCHES
everybody hail to the pumpkin song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

date d'arrivée : 01/11/2012
mensonges : 2451
crédits : Croco ; signature episkey; gif Tumblr
âge : 26 years old.
adresse : 515, Northern Hills
humeur : Lunatique sur les bords

sneak peek
Relations
:
What about the town ?:
J'ignore tout de la vérité
Pouvoir: Démocularisation cellulaire


MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Mar 30 Juil - 13:48

Rebienvenue ;)



      We are unusual and tragic and alive
      Because such violent, wild love works like a fit, like a deadly noose, like an illness, and - as soon as you reach satisfaction - the scales fall at once and the opposite feeling appears: disgust and hatred, the wish to exterminate, to crush...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-velvet.forumactif.org/
avatar

date d'arrivée : 27/07/2013
mensonges : 34
crédits : twisted lips


MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   Mar 30 Juil - 13:52

Merci I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lula ♱ « L'Amour du mensonge »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lula ♱ « L'Amour du mensonge »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» Un geste humanitaire de Lula devant une loi barbare.
» Lula ap pouse pyon. Konpatryot w'ap tande. Se trè byen. Le débat promet
» Lettre de protestation d'un haitien au président Lula du Bresil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOMECOMING △ V.4 :: 
« Home Weird Home »
 :: Yearbook :: Validés
-